Media

Carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires : étude multicentrique rétrospective des anomalies de la voie ME X. Mignard, M. Antoine, V. Fallet, N. Mathiot1, N. G Girard, J. Mazières, D. Moro Sibilot, F. Thivolet-Bejui, I. Rouquette, Lantuejoul, J. Cadranel, A. Lemoine, M. Wislez

Carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires : étude multicentrique rétrospective des anomalies de la voie ME

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Introduction La voie hgF/Met est une cible thérapeutique des cBnPc et notamment des carcinomes sarcomatoïdes (cS). Les méthodes diagnostiques comprennent l’immunohistochimie (Ihc) à la recherche d’une surexpression du récepteur Met, la FISh (Fluorescence In Situ hybridization) à la recherche d’une augmenta- tion du nombre de copies du gène MET, et les techniques de biologie moléculaire à la recherche de mutations des sites d’épissage de l’exon 14. L’objectif est de caractériser les patients ayant un cS avec une FISh positive, et d’étudier la corrélation entre FISh, Ihc et mutations.

Matériels et méthodes 81 échantillons tumoraux chirurgicaux provenant de 4 centres français ont été analysés après relecture centralisée. Le nombre de copies de MET était déterminé par FISh (sonde Zytovision, clinisciences) avec mesure du ratio MET/cEP7. La positivité était définie par un nombre de copies ≥ 5/cellule et un ratio MET/CEP7 > 2. La surexpression de Met était mesurée par IHC en utilisant le score MetMAb et le h-score (clone SP44, Ventana). Les mutations de l’exon 14 de MET étaient recherchées par génotypage MassARRAY (Agena Biosciences). cette technique était combinée à un screening hRM (analyse de courbes de fusion à haute résolution). Résultats Il y avait 8,4 % d’amplifications de MET (N = 6). L’âge, le sexe, l’ethnie, le tabac et le stade n’étaient pas corrélés à l’ampli- fication de MET. Seuls les sous-types pléomorphes présentaient une amplification. L’amplification de MET était exclusive des mutations KRAS. Il y avait 4,9 % de mutations de l’exon 14 de MET (n = 4). Aucun patient muté exon 14 ne présentait d’amplification. Les résultats de l’Ihc sont en cours et seront délivrés lors du congrès.

Conclusions Il n’existe pas de corrélation entre  mutation  de l’exon 14 et augmentation du nombre de copies du gène MET. L’expression de la protéine est en cours d’analyse.

Informations supplémentaires

  • Conférencier: X. Mignard, M. Antoine, V. Fallet, N. Mathiot1, N. G Girard, J. Mazières, D. Moro Sibilot, F. Thivolet-Bejui, I. Rouquette, Lantuejoul, J. Cadranel, A. Lemoine, M. Wislez
  • Pays: France
  • Session: Présentations orales cliniques
  • Journée: Vendredi 13 Octobre
  • Séance: Clinique
Lu 1929 fois
© Copyright 2024 Espace Francophone de Pneumologie. Conception Dr Souissi Zouhair

Search