Media

Troubles métaboliques et cardiovasculaires associés aux apnées du sommeil Frédéric GAGNADOUX, Canada

Troubles métaboliques et cardiovasculaires

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAhOS) est une pathologie fréquente caractérisée par une fermeture répétée partielle (hypopnée) ou complète (apnée) du pharynx au cours du sommeil responsable d’une hypoxémie intermittente, d’une fragmentation de sommeil et de modifications de pressions intra-thoraciques. En population générale il est estimé que 6 %  des femmes et 13 % des hommes adultes sont atteints d’un SAhOS cliniquement significatif. Le suivi de cohortes épidémiologiques   et cliniques montre que le SAhOS modéré à sévère non traité est associé à une augmentation de l’incidence des évènements cardio- vasculaires (cV) incluant les syndromes coronariens, les accidents vasculaires cérébraux et la fibrillation-auriculaire. Les mécanismes intermédiaires potentiellement impliqués dans la morbidité cV associée au SAhOS ont pu être déterminés notamment grâce aux modèles expérimentaux d’exposition à hypoxie intermittente. Ils associent l’hyperactivité sympathique, l’inflammation, le stress oxydatif, la dysfonction endothéliale, l’hypertension artérielle (hTA) et les troubles du métabolisme glucido-lipidique.

En pratique clinique, il est estimé qu’au moins 50 % des patients avec SAHOS présentent les critères définissant le syndrome méta- bolique (SM). La prévalence du SM augmente graduellement avec la sévérité du SAhOS. une relation dose-effet indépendante a été établie entre la sévérité du SAhOS et l’ensemble des composantes du SM incluant l’obésité viscérale, l’hTA, la dyslipidémie métabo- lique et les perturbations du métabolisme glucidique. Aux côtés du SAhOS lui même, ses comorbidités notamment l’hTA et le diabète contribuent à augmenter le risque cV. Réduire le risque cV dans cette population implique donc de traiter les apnées du sommeil mais aussi de contrôler au mieux ses comorbidités.

L’impact du traitement de référence des apnées du sommeil, la pression positive continue (PPc), sur le risque cV demeure incertain à ce jour. Sous réserve d’une observance journalière suffisante, la PPc entraine indiscutablement une diminution de la pression arté- rielle mais celle-ci est relativement modeste en amplitude (&#8776 ; 2 mmhg de pression artérielle moyenne des 24 heures) et s’applique essentiellement sur la pression artérielle nocturne. L’impact de la PPc sur la dysfonction endothélial et les perturbations métaboliques n’a pas été démontré formellement. En revanche, la démonstration récente d’un effet additif de la PPc et de la perte de poids sur    la pression artérielle et les perturbations métaboliques milite en faveur de traitements combinés du SAhOS et de ses comorbidités métaboliques.

Plusieurs études observationnelles suggèrent que le traitement régu- lier du SAhOS modéré à sévère par PPc est associé à une réduction de l’incidence des événements cV comparativement à des patients non ou insuffisamment traités (< 4 h/nuit). En revanche 2 essais randomisés récents n’ont pas montré d’effet de la PPc en prévention secondaire du risque cV. Le caractère pauci-symptomatique des patients inclus et la faible observance thérapeutique (<3 h/nuit)  sont  les  2  limites  majeures  de  ces  études. compte tenu de l’efficacité indiscutable de la PPC sur les manifestations cliniques invalidantes du SAhOS, refaire ce type d’étude chez des patients symptomatiques susceptibles d’être plus observant s’avère éthiquement impossible. Les différentes stratégies envisageables pour contrôler au mieux le risque cV des patients apnéiques sont une meilleure caractérisation du niveau de risque individuel et son évolution à court ou moyen terme, une optimisation de l’observance de la PPc et une approche thérapeutique globale ciblant les apnées du sommeil et les comorbidités qui leur sont associées.

Informations supplémentaires

  • Conférencier: Frédéric GAGNADOUX
  • Pays: Canada
  • Session: Les apnées du sommeil
  • Journée: Jeudi 12 Octobre
  • Séance: Clinique
Lu 106289 fois
© Copyright 2020 Espace Francophone de Pneumologie. Conception Dr Souissi Zouhair

Search